Tablettes lave-vaisselle - Les Ecolonomes

DIY : Fabriquer ses tablettes lave-vaisselle maison

On continue vers l’autonomie et le contrôle de nos déchets grâce à cette recette toute bête pour fabriquer soi-même ses pastilles pour le lave-vaisselle.

 

 

Des tablettes lave-vaisselle faites maison en un tour de main

 

Des pastilles douces pour l’environnement

Ça y est ! Vous avez trouvé le lave-vaisselle de vos rêves. Celui qui nettoie avec efficacité, sans trop plomber la facture d’eau ou d’électricité. Bien sûr, vous avez conscience qu’il faut l’utiliser avec bon sens. À partir de maintenant, votre vaisselle devient écolonome et vous en êtes très fiers.

Oui mais… Voilà que de nouvelles invitées font leur entrée avec cet appareil ! J’ai nommé les pastilles, ou tablettes, de lavage. Et, lorsqu’on retourne les boîtes (qui vantent toutes leur action hyyyyper puissante !), on tombe un peu des nues : phosphates et phosphonates, connues pour leur pollution latente des rivières et nappes phréatiques, ont la part belle. Alors si on économise l’eau pour mieux la polluer, à quoi bon ?

En plus, il n’est pas rare que chaque pastille soit gentiment empaquetée dans un emballage plastique individuel non recyclable… Un comble quand on se soucie un peu de réduire ses déchets !

Pourtant, c’est tellement simple et rapide de se concocter soi-même ses tablettes pour le lave-vaisselle ! Démonstration :

 

Ingrédients

Pour une vingtaine de pastilles il vous faudra :

  • 60g de cristaux de soude
  • 60g de bicarbonate de soude
  • 60g d’acide citrique
  • 60g de sel (moi j’utilise du gros sel mais apparemment ça marche aussi avec du sel fin)
  • Optionnel : quelques gouttes d’huile essentielle pour le parfum

 

Matériel : un saladier, un vaporisateur pour ajouter de l’eau en spray, un bac à glaçon, des gants si vous avez la peau très délicate.

Vous trouverez facilement tous les ingrédients en magasin bio ou sur le net.

Ingrédients fabrication tablettes lave-vaisselle

 

Préparation des pastilles pour lave-vaisselle

Dans le saladier, mélangez les cristaux de soude, le bicarbonate, l’acide citrique et le sel.

Ajoutez les huiles essentielles si vous souhaitez que vos pastilles aient une bonne odeur (un mix citron-lavande a un résultat vraiment sympa). Remuez à nouveau pour que tout soit bien mélangé.

Vaporisez de l’eau en spray et pétrissez le tout. Allez-y très progressivement ! C’est la partie la plus délicate de l’opération : si vous mettez trop d’eau le mélange va mousser et sera difficile à conditionner (mais pas moins efficace). La consistance idéale est une poudre humide, comme du sable avec lequel on peut faire des pâtés.

Tassez bien votre mélange au fond du bac à glaçons et laissez sécher une journée.

Quand vos pastilles sont dures, démoulez et conservez-les dans un bocal ou une boite bien hermétique.

 

Les étapes en image :

Etapes fabrication tablettes lave-vaisselle

 

Et c’est tout ! Il est possible que vous ayez des ratés la première fois : on ne sait pas bien quand il faut s’arrêter avec l’eau. Mais ce n’est pas grave : vous aurez un peu de difficulté à faire tenir votre mousse dans le bac à glaçon, mais le produit séchera tout de même et vous pourrez l’utiliser avec la même efficacité.

Pour les adeptes de la poudre de lavage, c’est encore plus simple. Il vous suffit de bien mélangez les ingrédients, sans ajouter d’eau. 2 cuillerées à café de cette poudre dans le bac de lavage et hop ! On fait tourner.

 

Comment ça marche ?

Le bicarbonate en contact avec de l’eau ça mousse déjà bien, mais, mélangé avec l’acide citrique, l’effet est carrément effervescent. Ces petites bulles vont permettre à la saleté de se décoller sans effort. Ajoutez à cela les propriétés dégraissante, détartrante, anti bactérienne et désodorisante de ces produits de base et vous obtenez un combiné naturel mais super efficace pour nettoyer !

 

Bonus, le liquide de rinçage au naturel

Et plutôt que d’acheter du liquide de rinçage pour éviter les traces blanches, dues au calcaire de l’eau, sur vos verres, versez la même quantité de vinaigre blanc dans le réservoir prévu à cet effet. C’est infiniment moins cher, tout aussi efficace et totalement sans danger pour l’environnement.

 

 

Cette recette est un mix de ce que j’ai trouvé sur le net, testé… et remanié en conséquence après ratage ! Cependant, je me suis particulièrement inspirée des billets de Peau Neuve et de Comment économiser. Merci à elles !

Auteur de l’article : Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.